Lectures

[Conte] La Belle et la Bête – Madame de Villeneuve

17078430_10212423774855263_415557657_n

Quelques mots sur l’auteur: Maintes fois adapté, le conte de la Belle et la Bête est un classique qui émerveille petits et grands. Plusieurs versions sont connues: celle de Mme de Villeneuve, la plus complète; celle de Mme de Beaumont qui tronque la version précédente ou encore celle de Disney qui prend de grandes libertés quant à l’œuvre originale… J’ai choisi de me focaliser sur celle de Mme de Villeneuve, romancière française du XVIII (1695-1755). Certains disent que ce conte serait issu d’une histoire vraie, celle d’un homme atteint d’hypertrichose qui rencontre et séduit une femme magnifique.

En bref: une jeune femme, la Belle, décide, pour sauver son père qui a dérobé une rose à la Bête, de se constituer prisonnière à sa place. Jusque là, je ne vous apprends rien!

La Belle a plusieurs frères et sœurs et ces dernières sont de véritables pestes qui la méprisent. La Bête se montre loin d’être charmante au départ et ne fait que lui demander inlassablement si elle veut partager sa couche… Notons que dans le conte il est vraiment – VRAIMENT- affreux. Belle apprend donc à vivre dans cet immense château en compagnie d’animaux et se distrait de pièces de théâtre qu’elle observe par la fenêtre. Dans ses songes, lui apparaît un beau jeune homme qui lui demande de ne pas se fier aux apparences (la version beau garçon de la Bête…!).

Jusqu’ici, toutes les versions de ce conte racontent à peu près la même histoire avec plus ou moins de largesses. Sauf que dans l’histoire de Mme de Villeneuve, on apprend aussi le passé de la Belle, son sang noble et féérique et cela occupe une grande partie du conte.

Pour qui? Pour les grands enfants qui souhaitent se replonger dans les contes qui ont bercé leurs jeunes années. Attention toutefois: la madeleine de Proust pourrait s’avérer amère si vous vous attendez à lire la même histoire que celle adaptée par Disney. C’est un très beau conte, qui nous rappelle que finalement, l’importance ne se situe pas dans l’apparence mais dans ce que chaque individu cache au plus profond de son être.

Où le trouver? Chez votre libraire ou en cliquant sur les liens suivants:

Amazon

Fnac

PS: une très jolie adaptation a été réalisée en 2014 par Christophe Gans avec Léa Seydoux et Vincent Cassel., mais elle prend quelques libertés par rapport au conte évoqué dans cet article. Une autre adaptation est sortie cette semaine avec Emma Watson.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s